Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Les trois passoires

Les trois passoires
“Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.” Philippiens 4.8

On raconte q'un jour, quelqu'un vint trouver Socrate, un philosophe de la Grèce antique pour lui dire :

Dieu nous appelle à être des avocats de la défense, et non de l’accusation.
- Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ?

- Un instant, répondit Socrate. Ce que tu as à me dire, l'as-tu fait passer par les trois passoires ?

- Les trois passoires ?

- Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est vrai ?

- Non, pas vraiment. Je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendue dire…

- Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Essayons maintenant de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?

- Ah non ! Au contraire ! J'ai entendu dire que ton ami avait très mal agi.

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es pas sûr qu'elles soient vraies. Ce n'est pas très prometteur ! Il reste encore une passoire, celle de l’utilité.

Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Utile ? Non pas réellement, je ne crois pas que ce soit utile…

- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? Je ne veux rien savoir et, de ton côté, tu ferais mieux d'oublier tout cela.


Il est tellement facile de juger une situation d’un point de vue extérieur. Nous chrétiens, sommes enclins au jugement et à la critique, sans comprendre que nous faisons parfois l’œuvre de l’ennemi.

Je crois que Dieu nous appelle à être des avocats de la défense, et non de l’accusation. Satan est l'accusateur des frères. Jésus, quant à lui, est notre avocat auprès du Père ! Soyons comme Jésus !

Une action pour aujourd’hui

Jésus nous a donné un commandement nouveau : nous aimer les uns les autres. C’est à ceci que le monde verra que nous sommes ses disciples. C’est notre amour qui permettra de faire la différence dans ce monde, et non pas nos jugements à l’emporte-pièce, ni nos critiques, et encore moins nos préjugés.


Éric Célérier

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

>> Découvrez "Connexions Divines", le livre d'Eric Célérier, fondateur du TopChrétien. 

 

243 commentaires
  • attir Il y a 4 années

    C'est pas toujours facile d aimer les autres ne soyons pas toujours dans le jugement nous pouvons être surpris de la personne ouvrons nous aux autres c est ce que notre seigneur souhaite
  • FB.anne.koudoutapa Il y a 4 années

    Tres bonne lecon de vie !
  • Carole Cyr Il y a 4 années, 1 mois

    J'aimerais bien apprendre à parler à ces méchants qui aiment dire du mal des autres. J'habite une petite ville depuis 4 ans et la population semble infectée de ce mal qu'est la médisance et les chrétiens font de même. Priez pour moi afin que j'aie le courage de confronter les dirigeants de ma petite église (22 personnes) qui cherchent à me contaminer par leurs ragots. Cette congrégation est sans pasteur depuis plus de 2 ans et veut acheter un bâtiment alors que le nombre de personne n'a pas changé depuis des années et que l'accueil est misérable.. Quelle folie! J'ai osé dire mon opinion à cet effet, et voilà que ça les dérange!
    • Izzz Il y a 2 années, 8 mois

      J'ai été dans deux petites église pendant quelques années et oui c'est pas facile les ragots. Ce tenir personnellement près du Seigneur aide beaucoup. Les humains sont comme de grands enfants et sont perdu sens l'avis du Seigneur dans toute leurs décisions. Courage Carole, prié pour eux sens jugement comme le ferrait Jésus. Le Seigneur a le pouvoir de changé les choses avec des prières sincère. N'agissons pas comme eux en parlent de la même façon... Nous devons être centré sur Christ et non sur nos probleme car des problemes nous en avons tousse de différente façon bien-sûr. Que l'amour du Seigneur surpasse tout ce qu'on peu vivre de difficile et que tout gloire lui revienne !!! Soyez bénis Carole!
  • Afficher tous les 243 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...