Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Offrez à Dieu le meilleur !

Offrez à Dieu le meilleur !
Caïn présenta des produits de la terre en offrande à l'Éternel. Abel, de son côté, présenta les premiers-nés de son troupeau et en offrit les meilleurs morceaux. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ; mais pas sur Caïn et son offrande. (...) Genèse 4.3-5

Lorsque j’étais enfant, je trouvais cette histoire totalement injuste ! Je me disais : "Dieu est dur avec Caïn, il a quand même fait une offrande… Abel doit être son chouchou !" Puis un jour, une personne m’expliqua que le présent d’Abel était supérieur car une vie était offerte. Cela ne m’a pas trop convaincu car je pensais encore : "Les deux ont honoré l’Eternel en fonction de leur métier." Mais bon… je m’en accommodais sans grande conviction.

Le Seigneur mérite la quintessence de votre vie. 

Est-ce que l’Éternel préfère les sacrifices sanglants aux fruits de la terre ? Je ne crois pas. Surtout qu’autrefois, dans le temple de Jérusalem, les deux étaient offerts durant le sabbat et les fêtes. Non, la raison était ailleurs :

  • Caïn n’offrit pas à Dieu les prémices de ses fruits. Probablement qu’il donna ce qu’il avait sous la main. C’était certes une offrande, mais donnée avec désinvolture, du "tout-venant". 
  • Quant à Abel, il offrit les prémices, l’excellence. Non seulement il donna les premiers-nés mais même là, il fit aussi un tri pour donner les meilleurs morceaux. En d’autres mots, il offrit la crème…

L’attitude d’Abel est celle que vous devez imiter, à savoir : offrir le fleuron, le plus beau à Dieu. Le Seigneur mérite la quintessence de votre vie. Beaucoup trop d’enfants de Dieu se contentent de donner des restes quand le Seigneur attend l’excellence.

Dans votre service, votre travail, votre générosité, votre famille, donnez le meilleur. Honorez Dieu en sachant offrir le haut du panier. Sans zèle excessif déséquilibré, mais de tout votre cœur, afin que votre offrande élève le nom du Seigneur.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je viens devant toi car je désire m’investir dans mon offrande. Je veux qu’elle soit authentique et non désinvolte. Accepte mon offrande, qu’elle te soit agréable. Amen.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

Si vous avez à coeur de découvrir les livres de Patrice Martorano, rendez-vous sur cette page en cliquant ici !

66 commentaires
  • Georgia Papadimitriou Il y a 5 jours, 15 heures

    J’ai aussi toujours trouvé ça injuste. Merci beaucou
  • Marie-MadeleinePatheng Il y a 1 semaine

    Offrir le meilleur peut également signifier ne pas donner comme offrande les pièces limées, au lieu des bonnes des billets déchirés au lieu des neufs, un véhicule en panne, le superflu de temps au lieu d'un bon moment, donner de sa dîme après avoir dépenser tout le salaire, au lieu de la percevoir en premier lieu, penser à Dieu en dernier lieu, offrir à Dieu la médiocrité au lieu de l'excellence... Offrir à Dieu ce qu'il y a de meilleur signifie donner à Dieu avec respect et honneur crainte qui lui est dû ce qui est bon (non souillé, non volé..), de bon coeur et avec joie. MALACHIE 1: 6-8 "Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l'honneur qui me revient ? Si je suis maître, où est la crainte qui m’est due ? dit l'Eternel, le maître de l’univers, à vous, les prêtres, qui méprisez mon nom et qui dites : « En quoi avons-nous méprisé ton nom ? » Offrir à Dieu ce qu'il y a de bon, c'est lui présenter une bonne piété et non une piété de façade, lui donner une bonne adoration etc. QUE LE SEIGNEUR NOUS AIDE ET QU'IL NOUS FACE GRACE. AMEN 7 Vous offrez sur mon autel des aliments impurs et vous dites : « En quoi t'avons-nous souillé ? » C'est en disant : « La table de l'Eternel est dérisoire. » 8 Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n'est-ce pas mal ? Quand vous offrez une bête boiteuse ou malade, n'est-ce pas mal ? Offre-la donc à ton gouverneur ! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil ? dit l'Eternel, le maître de l’univers. s
  • Afficher tous les 66 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
La Chapelle Musique J'essayerai Encore
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...