Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Quand la joie vient à manquer…

Quand la joie vient à manquer…
"Comme le vin venait à manquer…" Jean 2.3

Le premier signe miraculeux que Jésus opéra, durant son ministère public, fut réalisé à Cana lors d’une noce. Le vin du repas vint à manquer et le Seigneur intervint en transformant l’eau en vin. Pour un premier miracle, nous aurions pu imaginer que Jésus allait accomplir des actes d’ordre primordial, tels que : guérir, délivrer, donner à manger à ceux qui n’ont rien ou calmer les tempêtes. En aucun cas l’absence de vin ne mettait en danger la vie des invités ni même menaçait leur soif puisqu’il y avait de l’eau. Néanmoins, cette carence allait altérer la joie du moment.

"Faites tout ce qu’il vous dira..."

Dans la Bible, le vin est le symbole de la joie. Hélas, parfois le vin de la joie humaine vient à manquer. Même, si pour un temps, tout semble être merveilleux : mariage, santé, travail, etc., ces domaines sont bien éphémères. En effet, les circonstances peuvent changer : la santé bascule, la mort brise le foyer le plus heureux, la perte soudaine d’un emploi, etc.

À un moment donné, il y a toujours un événement qui viendra balayer notre joie. Alors le réflexe humain est de rallonger le vin avec de l’eau pour garder le plus longtemps possible l’illusion du bonheur. L’homme trouve toutes sortes de stratagèmes mais cela ne remplacera jamais la véritable joie, celle qui vient de l’Éternel et qui ne dépend pas des évènements de la vie.

Marie donna ce conseil extrêmement précieux : "Faites tout ce qu’il vous dira..." (Jean 2.5). Ce récit montre que sans Christ, il n’y a pas de joie durable. Sans obéissance au Seigneur, notre joie reste fragile. Le Seigneur n’est pas venu uniquement pour calmer les tempêtes et guérir les malades mais aussi pour que nous vivions dans la joie.

Afin que la fête continue, allons vers Jésus et faisons ce qu’il nous dira. Nous sommes des vases d’argile. Laissons-le nous remplir de sa joie, celle qui ne dépend pas des circonstances.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je viens devant toi avec ma peine, car je suis vide. Je te prie afin que tu me remplisses d’un vin nouveau, d’une huile de joie, amen.

Si vous avez à coeur de découvrir les livres de Patrice Martorano, rendez-vous sur cette page en cliquant ici !

207 commentaires
  • mamanlion Il y a 2 mois, 1 semaine

    En Christ , j'ai trouvé cette joie qui me soulève , qui me propulse en avant malgré tout mes problèmes ! Quand j'ai mal , je lève mes yeux vers Lui , je Lui confie ma peine et Lui me remplit de Sa joie , de Sa paix ! Je n'ai jamais été très heureuse , sauf quand le Seigneur m'a accordé mes enfants , mais de savoir que mon Dieu m'aime ...ça ... ! Il a toujours été là , pour mes enfants et pour moi ! J'ai vécu seule avec eux , car leur père nous avait abandonnés , mais mon Père céleste Lui veillait sur nous et a prit soin de nous ! Merci Papa !
  • chicopu Il y a 2 mois, 1 semaine

    Seigneur , tu es le seul qui peux changer le deuil en allégresse,; je viens déposer mes déboires au pied de la crois; que ta gloire resplendisse et fasse renaitre mes espoirs ,remplis-moi du vin nouveau et d' une huile de joie débordable à ton saint nom amen.
  • babpg2007 Il y a 2 mois, 1 semaine

    Là c'est vraiment une épreuve de notre foi qui peut très bien "chanceler" et "s'affaiblir"!
  • Afficher tous les 207 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Chris Sayburn Saved by grace
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...