FERMER
www.quiestleheros.com

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le TopChrétien ne vit que de dons. Le site et ses contenus n'existent que par la générosité de 0,5% de ses internautes. S'il était possible de doubler le nombre de personnes engagées à nos côtés, il serait possible d'annoncer l’Évangile à des milliers de personnes supplémentaires chaque jour ! Oui, votre don fait la différence ! Nous avons besoin de vous. Le héros de la foi dont nous parle Hébreux 11, c'est vous ! MERCI.

Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

"Il a quelque chose de spécial"

"Il a quelque chose de spécial"
"Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ?" Matthieu 5.13

Avez-vous déjà entendu dire de quelqu’un : "Il a quelque chose de spécial" ? C’est une expression que l’on emploie parfois quand on n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui fait qu’une personne est différente, qu’elle sort du lot. Je me réjouis lorsqu’elle s’applique à un chrétien. En effet, lorsque nous sommes dirigés par le Saint-Esprit et que l’amour de Dieu coule de nous, nous attirons forcément l’attention.

Être saint, c’est être plutôt que faire.
La Bible dit que les chrétiens sont le sel de la terre et la lumière du monde. Au travail, à l’épicerie, même parmi des amis ou des proches non croyants, les enfants de Dieu sont là pour apporter de la saveur à une situation insipide.

Même si cela fait longtemps qu’on nous le dit, il est évident que nous vivons dans les derniers temps dont Jésus a parlé dans Matthieu 24. Les valeurs morales sont en chute libre. La vie de nos contemporains n’est que ténèbres et bouleversements. Et ils sont en quête d’une raison d’espérer. En tant que chrétiens, nous pouvons les aider à trouver ce qu’ils cherchent en les invitant à entrer dans une relation avec Dieu.

Dans Matthieu 5, Jésus demande à quoi sert le sel s’il perd sa saveur. Il semble que la limite entre le bien et le mal se soit estompée au fil du temps. Ce qui était considéré comme mauvais il y a 20 ou 30 ans ne l’est plus tellement aujourd’hui. Je me demande ce que nous réservent les 20 années à venir si cette décadence se poursuit.

Peut-être devrions-nous nous poser un certain nombre de questions : Que montrons-nous au monde ? Qu’est-ce qui nous garde "salés" ? Mis à part les autocollants sur nos voitures, qu’est-ce qui nous différencie des autres ?

Je suis convaincue que c’est la sainteté. Je ne veux pas parler de la religion, d’une liste d’obligations et d’interdits, ni du fait d’aller à l’église le dimanche matin pour remplir notre devoir de chrétiens au moins un jour par semaine. Le légalisme religieux nous fixe des règles, mais ne nous apporte aucune aide réelle pour les respecter.

Par "sainteté", je veux parler d’un comportement qui découle d’une relation authentique et intime avec Dieu ; d’une qualité de consécration qui nous rend obéissants au Saint-Esprit dans notre vie de tous les jours ; d’une force qui nous aide à marcher dans l’amour, cherchant des façons d’être en bénédiction à autrui.

Être saint, c’est être plutôt que faire. C’est ce "quelque chose" que le monde doit voir en nous. Il ne nous appartient pas de sermonner tous ceux qui nous entourent et de dénoncer tout ce qui ne va pas dans leur vie. Dieu nous demande simplement d’être des lumières dans les ténèbres environnantes pour permettre aux autres de trouver le chemin vers Jésus.

Hébreux 12.14 nous exhorte à rechercher la sanctification. Certaines versions de la Bible parlent de "poursuivre la sainteté", de nous "efforcer de mener une vie sainte". La sainteté est le résultat d’une œuvre de consécration que Dieu accomplit en chacun de nous au travers de notre relation personnelle avec lui. C’est un processus de brisement et d’abaissement. Nous apprenons à coopérer avec Dieu ; à nous débarrasser de notre orgueil et de notre égoïsme ; à nous oublier nous-mêmes et, dans l’obéissance au Saint-Esprit, à faire en sorte que nos vies soient en bénédiction à autrui. J’aime à dire : "fleurissez là où vous êtes planté".

Une action pour aujourd'hui

Nous pouvons faire du bien à autrui à tout moment. L’important est d’être vrai, de parler de nos victoires comme de nos luttes. Où que nous en soyons dans le processus de sanctification, le monde nous regarde. Et il a besoin de voir quelqu’un qui n’est peut-être pas parfait, mais "qui a quelque chose de spécial".

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Au travers de méditations courtes et savoureuses, Joyce Meyer vous offre une pensée quotidienne, un verset approprié et une application pratique pour la vie de tous les jours. Cliquez ici et découvrez ce livre ! Un délice pour bien démarrer votre journée ! 

Merci à toutes celles et ceux qui ont répondu favorablement en soutenant la mission par un don. Nous vous sommes extrêmement reconnaissants ! Si vous n'avez pas encore semé, mais que vous souhaitez le faire, c'est encore possible en cliquant ici. Votre don fait vraiment la différence. Le héros, c'est vous ! Merci !

122 commentaires
  • Jesuslavieeternelle Il y a 3 années, 7 mois

    1 Timothée, 2:11 - Que la femme écoute l`instruction en silence, avec une entière soumission. 1 Timothée, 2:12 - Je ne permets pas à la femme d`enseigner, ni de prendre de l`autorité sur l`homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Voilà la preuve la plus précise que la femme ne doit pas enseigner
    • Ninak Mashkula Il y a 3 années, 6 mois

      Ce n'est pas le sujet du jour Dis moi sincèrement si tu n as pas été béni par cette exhortation ou bien cette exhortation est inspirée par des démons .... Arrête de distraire les enfants de Dieu Ce que nous avons besoin c'est la bonne nouvelle de JESUS CHRIST car le monde va mal et JESUS revient bientôt Ainsi donc l urgence c'est que les ÂMES soient SAUVÉS ! Fait ce Joyce te dit de faire
  • xavier100 Il y a 3 années, 7 mois

    En un mot, nous sommes uniques au yeux de Dieu. Je veux intervenir concernant les déclarations de " Jesuslavieeternelle". Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis concernant la femme et l'enseignement. Ruth dans la bible avec toutes les faveurs de l'Eternel dans l'ancien testament. Je comprends que tu n'es pas dans une démarche de jugement mais je pense que tu as tord au sujet de la femme et de l'enseignement. Les voies de Dieu sont grandes. Je préfére que tu ait un aperçu sur le témoignage (et tu es en droit de ne pas être d'accord) que sur son tour de "poitrine". Je trouve courageux ce que fais cette femme, même si je me méfie par nature de tous ces prédicateurs qui par le passé manifestaient en public une bonne apparence et en privé s'adonnaient aux pêchés, tout celà pour s'enrichir.
    • Jesuslavieeternelle Il y a 3 années, 7 mois

      L'enseignement et le témoignage sont deux choses très différentes. Biensûre qu'une femme peut témoigner de l'évangile, de la puissance de Jésus. Je dirais même que c'est évident . Mais l'instruction à travers l'enseignement appuyer par la parole de Dieu ne peut être fait que par un homme. Il est très clairement citer ici que la parole est sortie de la bouche d'un homme. 1 Corinthiens, 14:36 - Est-ce de chez vous (femme) que la parole de Dieu est sortie? ou est-ce à vous seuls qu`elle est parvenue? Même si nous prenons l'exemple de Ruth, nous pouvons en retirer un enseignement de son histoire mais dite moi si Ruth instruisait, enseigner? Il me semble que non. Il ne faut pas chercher à rajouter des si là ou la parole de Dieu est claire nette et précise. Il n'est pas question d'être d'accord ou pas d'accord avec ce qu'elle dit mais ce qu'elle fait. La parole de Dieu ne l'autorise pas. À partir de là, il ne faut pas chercher plus loin. Que Dieu vous bénisse pleinement
  • Afficher tous les 122 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
History Makers Music Qui Tu Es
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...