Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Une écharde dans la chair...

Une écharde dans la chair...
"Il m'a été mis une écharde dans la chair..." 2 Corinthiens 12.7

J'ai un poêle à bois et quand j'oublie de mettre des gants pour manipuler les bûches, il m'arrive souvent de me retrouver avec une écharde dans un doigt ou dans la main. Chacun a sa méthode pour tenter de la retirer. Comme je n'ai pas une âme de chirurgien, j'utilise une simple pince à épiler. La tentative peut être concluante au premier essai. Mais il arrive aussi que malgré mes efforts, je ne parviens à retirer l’écharde qu’au bout du deuxième, voire du troisième jour ; ou, croyant l‘avoir extirpée entièrement, je m’aperçois qu’il reste encore une esquille imperceptible, mais douloureuse. Je ne la vois pas mais je la sens !

"Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse !"
Si je m’endors avec cette écharde, à mon réveil et dès mon premier mouvement, elle se rappelle à moi. Cela peut même tourner à l'obsession, car il faut ABSOLUMENT que je l’enlève parce qu’elle me fait trop mal !

Un infime éclat de bois logé dans la chair, est capable de provoquer une douleur vive qui ne peut être soulagée que par son extraction. Dans son épître aux Corinthiens, l’apôtre Paul fait mention de la présence d’une écharde dans sa chair : "Pour que je ne sois pas enflé d’orgueil, à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été mis une écharde dans la chair, un ange de satan pour me souffleter et m’empêcher de m’énorgueillir. Trois fois, j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi..." (2 Corinthiens 12.9).

L'écharde de Paul a suscité bien des commentaires. En réalité nous ne savons pas avec certitude ce qu'elle représentait. Il est juste évident que ce n'était pas une simple esquille de bois, mais probablement une infirmité physique ou psychologique très gênante, voire douloureuse. Et Paul est mis au défi, non seulement de s'en satisfaire, mais plus encore, de s'en réjouir comme d'un garde-fou que Dieu lui met, pour qu'il puisse continuer à le servir sans tomber dans l'orgueil spirituel.

Et nous, comment réagissons-nous face à un élément gênant, douloureux et persistant dans notre vie ? Mettons-nous notre confiance en Dieu, ou bien cet élément devient-il une obsession qui trouble notre relation avec lui ?

Soyez encouragé par la réponse de Dieu à la prière persévérante de Paul : "Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse !" Acceptez le plan de Dieu pour vous et apprenez à vous glorifier de vos faiblesses afin que la puissance de Dieu repose sur vous (2 Corinthiens 12.9).

Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, je viens à toi pour te présenter une nouvelle fois ″mon écharde″. Je désire garder mes yeux sur toi et t'abandonner cette dernière. Je te fais confiance et je me réjouis en toi, car dans mes faiblesses, ta grâce m’est pleinement suffisante. Amen.

P.S. : Avez-vous lu le dernier blog d'Eric Célérier ? Il est intitulé Merci Stef et Christine ! 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

PS : Nous sommes heureux de vous accompagner dans votre marche quotidienne avec Dieu, au travers de la Pensée du Jour. Cela est notamment rendu possible grâce à la générosité de nombreuses personnes, dont vous faites peut-être partie.

Du 25 novembre au 25 décembre a lieu la campagne annuelle de dons du TopChrétien. Elle nous permet de continuer à œuvrer pour changer des vies et annoncer l'Évangile. Souhaitez-vous nous rejoindre dans cette campagne par un don mensuel ou ponctuel ? Votre don fait la différence ! Ensemble, vivons le Ciel sur la Terre !

95 commentaires
  • Carole Il y a 3 années

    Seigneur , tu ne permets jamais rien par hasard ; Pour qu'on n'oublie JAMAIS que ta puissance s'accomplit dans notre faiblesse . Il est tellement facile de nous sentir rempli d'orgueil ! je me rappelle de témoignages de personnes qui ont réussi à s'extirper de catastrophes et qui oublient de préciser qu'elles ont crié à Dieu au moment ou elles vivaient le pire . Et après, elles fanfaronnent comme si elles avaient tout réussi par elles mêmes , par leur propres forces ... oh ! comme Dieu est patient ...
  • jeanmarie19 Il y a 8 années, 1 mois

    Sachons remercier Dieu pour les grâces et les "échardes" ça nous permet de ne pas nous croire plus fort ou mieux que d'autres, l'orgueuil conduit au désastre de soi-même. Merci au Pasteur de nous rappeler les textes de Paul.
  • tulipe-cie Il y a 8 années, 7 mois

    Seigneur, je viens à toi pour te présenter une nouvelle fois ″mon écharde″. Je désire garder mes yeux sur toi et t'abandonner cette dernière. Je te fais confiance et je me réjouis en toi, car dans mes faiblesses, ta grâce m'est pleinement suffisante. Amen.
  • Afficher tous les 95 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider