Prenez un temps de méditation quotidienne avec La Pensée du Jour - Selah !

Le pardon est une décision

Le pardon est une décision

Sonder les Écritures

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Matthieu 5.7

La parole de Dieu nous le rappelle constamment, le cœur est le lieu central de notre vie spirituelle, mais aussi naturelle. Proverbes 4.23 nous dit ceci: "Par-dessus tout : veille soigneusement sur ton cœur, car il est à la source de tout ce qui fait ta vie."

Dès notre plus jeune âge, nos cœurs sont l’objet de blessures de toutes sortes : abandon, rejet, abus, négligence, maltraitance, etc. L’ennemi profite de ces situations pour nous faire croire à des mensonges sur nous-même, notre identité, mais aussi sur Dieu. Le premier pas pour que la vérité soit rétablie, c’est de revisiter ces situations ou ces souvenirs avec Jésus, de reconnaître le mal qui nous a été fait et ses conséquences, d’exprimer en vérité nos émotions enfouies et de surtout bien "vider notre sac". Vient ensuite le pardon.

Le pardon est une décision, pas une émotion. Notre responsabilité n’est pas de juger,  mais  de pardonner. Dieu, le grand Juge, est celui qui s’occupe de nous faire justice, sachant que sa justice ne remplace pas celle des hommes. Ainsi, un abus sera pardonné, mais il sera aussi dénoncé. Lorsque nous comprenons réellement la mesure de miséricorde de Dieu, le chemin pour pardonner devient plus facile à emprunter. 

Nous devons comprendre que le non-pardon crée une barrière entre Dieu et nous. Il permet aussi à l’amertume et aux ressentiments d’infecter nos cœurs. Le manque de pardon affecte aussi notre corps et peut causer des maladies. 

A l’inverse, lorsque nous exerçons la miséricorde, la vie coule à nouveau et la guérison prend place. Le pardon est le cadeau que Dieu nous donne pour nous sortir de toutes les situations, même  les plus difficiles.

Ecouter la voix de Dieu

Lorsque vous désirez pardonner à certains qui vous ont blessé, vos émotions sont-elles difficiles à gérer ? Prenez le temps d'écouter Dieu vous parler à ce sujet.

Prier, c'est simple. Parlez à votre Dieu qui vous aime et peut tout entendre. Voici un exemple de prière : "Père, cette pensée touche un point sensible de ma vie. Je veux te laisser le rôle de juge, et pour ma part, je veux pardonner comme tu m’as pardonné. Montre-moi ce que j’ai permis d’entrer dans mon cœur et qui m’éloigne de toi, et garde mon cœur de toute amertume, amen."

Louer Dieu

Ce sujet peut rendre difficile cette étape, mais prenez le temps de penser à Jésus dont la Bible dit qu’il s’est chargé de vos douleurs. Vous pouvez le remercier et le louer pour sa présence et la force qu’il vous donnera pour vous libérer du non-pardon et vivre libre.

Agir aujourd'hui

Pour concrétiser votre démarche, vous pouvez vous mettre en face d’une chaise vide. Pensez à une personne qui vous a blessé et dites à haute voix tout ce que vous voudriez lui dire. Puis ajoutez : "Jésus, comme tu m’as pardonné, je choisis de pardonner, libère-moi, je te prie."

Honorer le Seigneur

Notre parcours du jour se termine. Prions ensemble afin d'honorer notre Dieu.

​​"Merci Père céleste pour ta bonté, ton pardon, et la force que tu me donnes pour faire ta volonté. À toi soient le règne, la puissance et la gloire, amen !"

TopChrétien est une plate-forme diffuseur de contenu de partenaires de qualité sélectionnés. Toutefois, si vous veniez à trouver un contenu vidéo illicite ou avec un problème technique, merci de nous le signaler en cliquant sur ce lien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Sandra Dubi se fait une joie de vous accueillir sur le site www.esaie61.fr pour vous faire découvrir ses différentes formations en ligne et un peu de littérature (brochures, manuels et supports de cours)

71 commentaires
  • Kablan J-P Il y a 5 mois, 1 semaine

    Amen
  • rozange Il y a 5 mois, 3 semaines

    Dès notre plus jeune âge, nos cœurs sont l’objet de blessures de toutes sortes : abandon, rejet, abus, négligence, maltraitance, etc. L’ennemi profite de ces situations pour nous faire croire à des mensonges sur nous-même, notre identité, mais aussi sur Dieu. Le premier pas pour que la vérité soit rétablie, c’est de revisiter ces situations ou ces souvenirs avec Jésus, de reconnaître le mal qui nous a été fait et ses conséquences, d’exprimer en vérité nos émotions enfouies et de surtout bien "vider notre sac". Vient ensuite le pardon. "Père, cette pensée touche un point sensible de ma vie. Je veux te laisser le rôle de juge, et pour ma part, je veux pardonner comme tu m’as pardonné. Montre-moi ce que j’ai permis d’entrer dans mon cœur et qui m’éloigne de toi, et garde mon cœur de toute amertume, Ce sujet peut rendre difficile cette étape, mais prenez le temps de penser à Jésus dont la Bible dit qu’il s’est chargé de vos douleurs. Vous pouvez le remercier et le louer pour sa présence et la force qu’il vous donnera pour vous libérer du non-pardon et vivre libre. Pour concrétiser votre démarche, vous pouvez vous mettre en face d’une chaise vide. Pensez à une personne qui vous a blessé et dites à haute voix tout ce que vous voudriez lui dire. Puis ajoutez : "Jésus, comme tu m’as pardonné, je choisis de pardonner, libère-moi, je te prie." ​​"Merci Père céleste pour ta bonté, ton pardon, et la force que tu me donnes pour faire ta volonté. À toi soient le règne, la puissance et la gloire, Amen !"!!!!!!!!!!
  • Jahnaël Fahrasmane Il y a 5 mois, 3 semaines

    Seigneur aide moi à pardonner comme tu l'a fait pour moi
  • Afficher tous les 71 commentaires
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.