Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Rien ne peut compléter ce que Jésus a fait à la croix

Rien ne peut compléter ce que Jésus a fait à la croix
Pierre lui dit alors : « Je n'ai ni argent ni or, mais ce que j'ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche ! » Actes 3.6

Vous est-il arrivé de prier pour quelqu’un et de vous sentir écrasé(e) sous la pression de produire une prière qui va guérir la personne ? 

Sachez que Jésus a tout accompli. Cela veut dire qu’aucun de mes efforts, de mes mérites ou de ceux du malade ne peuvent compléter ce que Jésus a fait à la croix en portant nos souffrances. 

Quand on est dans la foi, on se positionne dans la victoire et l’œuvre parfaite de Jésus pour communiquer gratuitement et avec une foi d’enfant ce qui est disponible grâce au sacrifice de Jésus.

Lorsque vous priez pour un malade, considérez la victoire déjà acquise de Jésus.

J’utilise souvent cette expression : pas besoin d’essayer de pondre un œuf, c’est impossible !

Donc, lorsque vous priez pour un malade, considérez la victoire déjà acquise de Jésus, sa volonté de guérir, sa présence en vous et relâchez sa vie, sa puissance de guérison par le Saint-Esprit.

Guérir quelqu’un au nom de Jésus ne devrait pas vous demander plus d’effort que de lui donner un mouchoir.

Denise est une lectrice de mon livre Guérir les malades. Après avoir lu deux chapitres, elle comprit que Jésus voulait l’utiliser, elle aussi, pour guérir les malades. Denise allait aider une amie, Marie-Andrée, depuis plusieurs mois, car elle souffrait de tremblements dans les jambes et elle ne pouvait plus se déplacer chez elle. 

Armée de sa simple foi en Jésus, Denise lui proposa de prier pour elle, ce que Marie-Andrée accepta. Denise lui déclara simplement : "Au nom de Jésus, je te guéris !" Marie-Andrée s’exclama alors qu’elle sentait que les tremblements avaient cessé. Elle se mit à marcher normalement. 

Aujourd’hui, elle peut de nouveau se déplacer chez elle, aller à la salle de bain seule, ce qui lui était impossible sans assistance depuis plusieurs mois.

Ce n’est pas la longueur de votre prière ou son contenu théologique qui guérissent. Non, c’est la foi qui prend ce que Jésus a déjà payé et le donne à celui ou celle qui souffre. Je vous propose de méditer sur le contenu et la longueur des prières de guérisons présentes dans la Bible :

Un défi pour aujourd’hui

Priez courtement et avec foi pour ceux qui souffrent autour de vous.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

David Théry est l'auteur des livres Guérir les malades, À l'écoute de Dieu et Joie surnaturelle, dont vous pouvez télécharger gratuitement les premiers chapitres ici.
56 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...