Prenez un temps de méditation quotidienne avec La Pensée du Jour - Selah !

Êtes-vous inquiets pour l’avenir de vos enfants ?

Êtes-vous inquiets pour l’avenir de vos enfants ?

Sonder les Écritures

Tous tes enfants seront instruits par l’Éternel, et la paix de tes fils sera très grande.
Ésaïe 54.13

Dans un article du "Monde", la journaliste Sandrine Morel pose cette question : "Nous avons bien vécu, mais nos enfants, quel avenir les attend ?"

Philippe Jeammet, spécialiste des troubles du comportement chez les jeunes, a écrit de nombreux ouvrages, dont celui-ci : "Grandir en temps de crise - comment aider nos enfants à croire en l'avenir".

Ces auteurs nous proposent de nombreuses pistes de réflexion, les unes dans un tableau plus ou moins pessimiste, d’autres résolument optimistes. Alors, qui croire ? 

J’ai rencontré de nombreux parents chrétiens qui manifestaient une profonde inquiétude pour l’avenir de leurs enfants. Êtes-vous de leur nombre ? Avez-vous peur pour l’avenir de vos enfants ? Si c’est le cas, laissez-vous encourager par la promesse faite par Dieu : "La paix de tes enfants sera très grande."

Peut-être vous demandez-vous : "Comment faire pour que mes enfants ne soient pas entraînés par les mauvaises influences du monde ?" La réponse se trouve dans le début du verset : "Tes enfants seront instruits par l’Éternel".

Ne vous imaginez pas que l’instruction leur sera donnée par des anges descendus du ciel  ! Non, elle leur sera donnée par vous. C’est vous, parents chrétiens, qui en leur enseignant la confiance en Dieu, allez les placer sur les rails de la confiance en l’avenir. Plus de 80% des enfants élevés par des parents chrétiens ayant une foi équilibrée, développent eux-mêmes une foi sereine et paisible. Leur paix dépend de la manière dont vous-mêmes les instruisez, non seulement par des mots, mais surtout par des actes.

Ecouter la voix de Dieu

Avez-vous des enfants, des proches qui vous causent du souci ? Prenez le temps d'écouter Dieu vous rassurer et vous encourager à leur sujet.

Prier, c'est simple. Parlez à Dieu comme vous le feriez avec votre ami le plus proche. Dieu vous aime et il peut tout entendre. Voici un exemple de prière : "Seigneur, aide-moi à élever mes enfants dans la paix et dans la confiance. Je sais que leur avenir est entre tes mains, aide-moi à les enseigner de ta part, avec sagesse et bon sens, par mon exemple de paix !"

Louer Dieu

Louer Dieu, c'est lui manifester notre gratitude, notre reconnaissance. Aujourd'hui, vous pouvez prendre un temps pour le remercier de sa bienveillance à l’égard de vos enfants, de vos proches. Dieu est le Père céleste qui n’abandonne aucun de ses enfants. Louez-le pour cela.

Agir aujourd'hui

À présent, que pouvez-vous mettre en place pour continuer votre démarche ? Pensez au Père et la manière dont il a su toucher votre cœur, et laissez vous inspirer par lui pour démontrer son amour à vos enfants et à vos proches. En vous, ils le reconnaîtront, et par vous, ils le rencontreront.

Honorer le Seigneur

Notre parcours du jour se termine. Prions ensemble afin d'honorer notre Dieu.

​​"Père céleste, je veux te confier mes enfants et mes proches. Tu les aimes encore plus que moi. Je sais que tu veilles sur eux. À toi soient le règne, la puissance et la gloire, amen !"

TopChrétien est une plate-forme diffuseur de contenu de partenaires de qualité sélectionnés. Toutefois, si vous veniez à trouver un contenu vidéo illicite ou avec un problème technique, merci de nous le signaler en cliquant sur ce lien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
Paul Calzada, est pasteur. Il a été missionnaire et à voyagé dans le monde entier au service de la direction du travail missionnaire des Assemblées de Dieu. Il sert aujourd'hui avec son épouse au sein de l'église MLK de Créteil. Les Editions Première Partie viennent
d'éditer son dernier livre : VIEILLIR HEUREUX.

Voici ce qu'il écrit au sujet de ce livre : Étant entré dans ma quatre-vingtième année, il m’a semblé opportun de jeter un regard dans le rétroviseur de ma vie, pour me souvenir des leçons apprises. Cela a donné un livre dans lequel je rappelle, au travers de 31 pensées, les beautés réelles d’une saison de vie, riche d’un vécu avec Dieu, pour Dieu et les hommes. Vous pouvez obtenir le livre en cliquant sur ce lien.
60 commentaires
  • Laura Il y a 1 mois

    petite anecdote….Fête de mariage en famille.., les enfants (dont ma fille) , décident d aller promener tout seuls en groupe dans les environs.., n étant pas confiante (désolée pour mon manque de confiance en l éternel), je me dis que non ce n est pas une bonne idée de les faire partir seuls.., tout le monde essaie de me raisonner (que je suis trop craintive limite parano, que je dois faire confiance aux enfants…ect), je me sens mal sous le poids des reproches…., malgré les réprimandes, je décide seule d aller voir ce que font les enfants et où ils sont…, je les retrouve dans les bois avironnants à la fête, ils ont trouvé un bébé d environ un an et demi dont le plus grand de la bande d enfants avait eu l idée d emmener sur l autoroute pour le faire écraser..(bon ce n était qu un enfant inconscient je ne jette pas de pierre), .., pas du tout…,c est d ailleurs devenu qq de très bien,mais c était le seul enfant de la famille qui était élevé dans la pratique évangéliste.., parents pratiquants ect…(et très très honorables pourtant..), ma fille..(athée), n aurait jamais pensé à faire cela…, bref j ai arrêté le danger par mon manque de confiance…, alors ?????quoi ?????????
    • Susie Conway Il y a 1 mois

      Merci Stéphanie 😊♥️ !
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 1 mois

      Voici ton commentaire, Susie 🙏🏻 « Merci Laura et Stéphanie, pour vos réflexions qui enrichissent la mienne. Voici ce qu'elles ont suscité en moi : Je veux de tout mon cœur laisser mon Dieu restaurer Son image en moi, car l'instinct maternel dont tu parles, Laura, vient du Dieu qui a crée l'homme et la femme avec tout ce dont ils avaient besoin pour être HEUREUX. Et je demande à Dieu de me guider car ce que tu dis, Stéphanie, montre bien que les temps ont changé et que notre adversaire a développé de nouvelles stratégies pour nous faire tomber dans ses griffes. Nous avons vraiment besoin de cette communion profonde avec Dieu par Jésus-Christ pour avoir un impact au milieu de tous les dangers et les malheurs autour de nous. Les discerner pour vivre en paix et dans la joie malgré tout et agir en conséquence quand c'est en notre pouvoir. II nous faut être vigilants surtout en ce qui concerne notre responsabilité vis à vis des enfants. Soyez bénies toutes les deux et bonne semaine !" Soyez bénies toutes les deux.
    • Susie Conway Il y a 1 mois

      Ohhh pardonnez moi Laura et Stéphanie. Sans le vouloir j'ai supprimé le commentaire que je vous avais envoyé... Peut-être l'aurez-vous déjà reçu en notification. Là, je n'ai pas le temps de le réécrire mais je le ferai dans la journée. Soyez bénies toutes les deux ! Modifié il y a 1 mois
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 1 mois

      Il y a toutes sortes d'explications, en effet, Laura. Lorsque j'étais enfant, avec ma soeur et des copains, nous allions seuls en forêt et cela n'a jamais posé de problèmes à nos parents. Nous avions entre 6 et 8 ans, selon mes premiers souvenirs de virées sans eux. J'ai également laissé mes filles jouer en forêt avec leurs copines. J'ai prié pour la protection de mes filles, comme chaque jour lorsqu'elles partaient à l'école ou allaient jouer avec des enfants du quartier. Je crois que ce n'est pas la forêt le problème. La ville peut être une jungle. A mes yeux, l'essentiel, de rester vigilante tout en faisant confiance au Seigneur qui veille sur nos enfants et qui nous alerte lorsque c'est nécessaire. Je vous souhaite un bon dimanche, Laura et Susie.
    • Laura Il y a 1 mois

      Je vous remercie…, on peut le voir ainsi effectivement…, que peut-être c est dieu qui m a inspiré…ou tout simplement mon instinct maternel qui justement me soufflait de ne pas faire confiance à la confiance des autres…ou tout simplement un peu de bon sens que l on ne laisse pas des enfants aller seuls en forêt en priant qu il ne leur arrive rien…
    • Susie Conway Il y a 1 mois

      Comme Stéphanie je dirais que ton récit est vraiment impressionnant (j'en ai froid dans le dos !). Sur le coup tu n'as pas compris qu'en y allant, c'était justement à l’Éternel que tu faisais confiance malgré la pression du groupe. Prions pour reconnaître Sa voix parmi toutes celles qui peuvent nous solliciter. Sois bénie Laura !
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 1 mois

      Quel récit impressionnant ! En vous lisant, Laura, je suis reconnaissante que vous ne vous soyez pas soumise aux réprimandes du groupe. Je me disais aussi que ce n'est peut-être pas uniquement le manque de confiance qui vous a permis d'intervenir et de sauver ce bébé. Peut-être que Quelqu'un vous a mis en alerte ? Être pratiquants ne suffit pas pour inspirer nos enfants, je crois. D'ailleurs, cela veut dire quoi "pratiquer"? Dans ma vie de foi, je m'attends à être conduite, aidée, portée par l'Esprit de Dieu. Sans Lui, l'amour, dont vous parler dans votre message précédent, ne peut que s'appuyer sur nos propres forces et nos ressources. On peut alors donner de l'amour tout en étant inquiète ou même terrifiée par ce qui pourrait arriver à notre enfant. L'amour de Dieu qui nous traverse, si on Le laisse faire, est confiant, tendre, paisible et courageux. Il nous rend capable d'affronter un tigre pour sauver notre enfant et parallèlement, de donner la liberté à notre enfant de choisir un chemin que nous n'aurions pas choisi. Personnellement, ce qui m'aide dans mon rôle de maman, c'est de me fier à l'Esprit de Dieu. Soyez bénie, Laura, ainsi que votre famille.
  • Laura Il y a 1 mois

    Je suis septique.., je côtoie depuis toujours des athées, des croyants, de toutes les religions.., et ce que j ai pu observer.., c est que ce n est ni la religion, ni l absence de religion qui font des enfants bien éduqués…, mais l amour , la morale, donnée par leurs parents.., de quelle croyance que ce soit.., surtout les mamans….
  • Susie Conway Il y a 1 mois

    Pour les parents d'enfants têtus 😉: On peut aussi lire "[viendra le jour où] tes enfants seront instruits par l’Éternel"... ça a été mon cas, je n'en faisais qu'à ma tête mais le jour est venu ! Il faut s'en remettre au Seigneur mais aussi être Sa lumière sur cette terre, ces piliers ancrés dans la foi sur lesquels tous ceux pour qui nous prions pourront toujours prendre appui. Concernant les enfants plus particulièrement, lors d'une formation pour moniteurs d'école du dimanche, le formateur avait souligné, au sujet des ados, que dans "s'opposer", on pouvait aussi entendre "se poser"... Soyons là, faisons confiance à notre Seigneur et faisons notre part... reflétons-Le du mieux que nous pouvons ! (ce "mieux" devant bien sûr, toujours s'améliorer ) Modifié il y a 1 mois
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 1 mois

      J'aime beaucoup l'image des piliers ancrés dans la foi sur lesquels d'autres, sujets de nos prières, pourront s'appuyer. Dieu merci que le jour soit venu, précieuse Susie, lumière dans le monde et parmi nous ! Sois bénie, chère soeur, au nom de Jésus.
  • Afficher tous les 60 commentaires
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.