Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Levez le silence sur votre souffrance

Levez le silence sur votre souffrance
"Je n’en peux plus, je ne durerai pas toujours. Ma vie tient à un rien, laisse-moi donc tranquille." Job 7.16

Job assurément ne mâche pas ses mots quand il dit sa colère à Dieu : "La vie me dégoûte. Alors je vais me plaindre sans me retenir, je vais sortir tout ce que j’ai d’amer dans le cœur." (Job 10.1).

Au lieu d’enterrer votre passé, vous devez refermer la porte sur lui...
Comment Dieu réagit-il à ses cris de souffrance ? Pensez-vous qu’il ait été surpris ? Non, bien entendu ! Il savait ce que ressentait Job dès le début. Il voulait simplement que celui-ci le reconnaisse, qu’il se libère de ce poids qui pesait sur sa poitrine.

La première étape de toute guérison consiste à lever le silence sur votre souffrance. Si vous voulez surmonter vos blessures émotionnelles, vous devez en parler à quelqu’un.

Certains d’entre vous sont en colère contre Dieu à cause d’un événement de leur passé. Dieu le sait, vous aussi, seulement vous refusez de le reconnaître. Commencez par dire : "Seigneur, je n’ai pas réglé ce problème. Je suis toujours fâché qu’une telle chose soit arrivée." Dieu ne va pas vous foudroyer sur place si vous confessez vos sentiments. Il les connaît déjà, mais en les reconnaissant, vous entamez le processus de guérison.

Qu’y a-t-il dans votre vie que vous faites semblant d’ignorer ? Quelle souffrance dans votre couple ou dans quelque autre relation vous bornez-vous à nier ? Quel conflit au sein de votre famille refusez-vous de reconnaître ?

Vous devez regarder le problème en face. La guérison commence par là.

Peut-être essayez-vous d’enfouir votre passé, mais il persiste à remonter à la surface. Le moindre détail fait office de déclic et en ranime le souvenir. Or, si votre passé resurgit constamment, c’est parce que vous ne l’avez pas réglé.

Au lieu d’enterrer votre passé, vous devez refermer la porte sur lui, car c’est alors seulement que vous pourrez vivre dans le présent. Ce que vous avez vécu importe moins que ce que vous vous apprêtez à vivre. Mais pour refermer la porte sur votre passé, vous devez d’abord l’ouvrir. Et cela, vous ne pourrez le faire que lorsque vous aurez fait face à votre souffrance et que vous en aurez parlé à quelqu’un.

Peut-être serait-il bon d’écrire une lettre à Dieu pour lui dire ce que vous ressentez. Dieu comprend votre souffrance et il attend que vous lui en parliez. Le fait de mettre vos sentiments par écrit vous aidera à lui ouvrir votre cœur.

Une action pour aujourd’hui

Cette première étape franchie, essayez de vous intégrer dans un petit groupe de partage. Vous avez besoin d’au moins une personne à laquelle vous pouvez tout dire et qui vous porte un amour inconditionnel. Le cadre du petit groupe vous donnera l’occasion de rencontrer quelqu’un qui deviendra votre ami proche et priera avec vous pour vous aider à surmonter vos souffrances.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

307 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...