Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

L’assurance au lieu de la condamnation

L’assurance au lieu de la condamnation
"Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu." 1 Jean 3.21

Vous avez probablement remarqué que votre assurance est fluctuante. Elle varie considérablement d’un jour à l’autre : un jour vous êtes tout en haut et le lendemain, vous êtes tout en bas. Quelle en est la raison ?

La culpabilité et le perfectionnisme génèrent tous deux un manque d’assurance dans nos vies.
Cela provient en partie de votre état intérieur. La Bible nous dit : "Si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu" (1 Jean 3.21). Face aux souffrances, aux mauvaises habitudes et au mal-être de la vie, il est important d’abandonner l’auto-condamnation pour l’assurance du pardon de Dieu.

Qu’est-ce qui nous pousse à nous condamner ?

- Une culpabilité non résolue. Le roi David a écrit : "Tant que je ne reconnaissais pas ma faute, mes dernières forces s’épuisaient en plaintes quotidiennes" (Psaume 32.3).

Je pense à un slogan que j’ai vu l’autre jour et qui disait : Un moteur propre développe plus de puissance. C’est également vrai pour les êtres humains. Sir Arthur Conan Doyle, le père de Sherlock Holmes, a fait un jour une farce à douze Anglais célèbres. Il leur a envoyé un mot anonyme disant : "Tout a été découvert. Fuyez immédiatement." En l’espace de vingt-quatre heures, huit d’entre eux avaient quitté le pays ! La culpabilité anéantit votre assurance.

- Des attentes irréalistes : une tendance connue également sous le nom de perfectionnisme. Elle me dit que je dois être irréprochable, parfait, plaire à tout le monde, en faire toujours plus et ne jamais me relâcher.

Si vous êtes perfectionniste, vos expressions préférées sont : "Je dois… Il faut que je… Je devrais… Je suis obligé de…" Vous faites toujours plus.

Si vous êtes comme la majorité des gens, vous avez trois points au programme de votre journée. Vous vous acquittez du premier, vous commencez le deuxième sans le terminer et vous oubliez tout simplement le troisième. Vous rentrez chez vous et vous vous couchez content de vous.

Si vous êtes perfectionniste, vous avez 29 points à l’ordre du jour. Vous en finissez 28 et vous rentrez chez vous avec l’impression d’être un raté ! La Bible dit : "J’ai vu des bornes à tout ce qui est parfait : tes commandements n’ont point de limite" (Psaume 119.96).

Une action pour aujourd'hui

La culpabilité et le perfectionnisme génèrent tous deux un manque d’assurance dans nos vies. Pourquoi continuer à vous culpabiliser ? Prenez la décision de rejeter définitivement l'auto-condamnation. Dieu vous assure sa paix et son pardon en Jésus.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

39 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...