FERMER
www.quiestleheros.com

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le TopChrétien ne vit que de dons. Le site et ses contenus n'existent que par la générosité de 0,5% de ses internautes. S'il était possible de doubler le nombre de personnes engagées à nos côtés, il serait possible d'annoncer l’Évangile à des milliers de personnes supplémentaires chaque jour ! Oui, votre don fait la différence ! Nous avons besoin de vous. Le héros de la foi dont nous parle Hébreux 11, c'est vous ! MERCI.

Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Dieu est mon roi

Dieu est mon roi
"Dieu est mon roi dès les temps anciens, lui qui opère des délivrances au milieu de la terre." Psaumes 74.12

Même dans sa jeunesse, Jean Sébastien Bach était un homme d’engagement et de conviction. Il avait une personnalité forte, tout en restant ancré dans sa foi inébranlable en Dieu. En dépit d’un talent peu commun pour la musique, sa fidélité à ses principes l’amenait parfois à des situations de conflit.

Ne cédez pas à la tentation des compromis avec le monde.
Nous en avons un exemple en 1707, quand Bach, âgé d’à peine vingt-deux ans, accepta un poste à Mühlhausen, dans le centre de l’Allemagne. Comme dans la plupart des villes allemandes, l’église était au cœur de la vie civique, et la musique qui y était jouée devait obéir à des exigences bien définies. Mais Bach se sentait dirigé par des principes supérieurs avec lesquels il ne pouvait transiger.

Le problème atteignit son point culminant en février 1708, lorsqu’il composa une cantate pour l’inauguration du nouveau conseil municipal de Mühlhausen. L’œuvre fut bien accueillie d’un point de vue musical, mais personne ne comprit apparemment le message subtil que Bach voulait faire passer. Le titre : "Dieu est mon roi" (Gott ist mein König) ne laissait aucun doute quant à ses convictions. Il commençait par citer le psaume 74 et ce n’est que vers la fin qu’il mentionnait "notre nouveau gouvernement". Il n’avait qu’un seul maître : Dieu lui-même.

Comprenant peu à peu qu’il ne pourrait pas s’épanouir dans un tel environnement, Bach démissionna quelques mois plus tard, expliquant qu’il avait voulu "donner à la musique dans le service divin sa véritable finalité", honorer Dieu et "parfaire la musique sacrée".

Les normes d’excellence auxquelles Bach a obéi durant toute sa vie continuent à être une source d’inspiration pour nous. Tout le monde n’était peut-être pas d’accord avec ses points de vue ou n’aimait pas sa musique, mais chacun savait que Dieu était son roi.

Aujourd’hui, déclarez que Dieu est votre roi. Cherchez premièrement son royaume. Faites de Jésus votre Seigneur. Ne cédez pas à la tentation des compromis avec le monde. Comme Bach, ne vous satisfaites pas de la médiocrité, mais recherchez l’excellence dans tout ce que vous faites. Et efforcez-vous d’apporter honneur et gloire à Dieu.

Une prière pour aujourd'hui

Père, tu es mon roi. Je te consacre mon temps, mes talents et mon trésor. Que ma vie te glorifie. Je te loue et t’adore. Au nom de Jésus. Amen.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci à toutes celles et ceux qui ont répondu favorablement en soutenant la mission par un don. Nous vous sommes extrêmement reconnaissants ! Si vous n'avez pas encore semé, mais que vous souhaitez le faire, c'est encore possible en cliquant ici. Votre don fait vraiment la différence. Le héros, c'est vous ! Merci !

115 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
History Makers Music Qui Tu Es
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...