Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

Un acte héroïque

Un acte héroïque
Mais il s'est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur. 
Philippiens 2. 7

Je lisais récemment l’acte héroïque du sergent Edward Carter Jr., le fils du Révérend E.A Carter à Los Angeles.

Edward a quitté la maison très jeune pour aller se battre et a été promu rapidement sergent-chef. L’armée Américaine avait perdu beaucoup d’effectifs lors de la deuxième guerre mondiale et c’est alors que beaucoup d’africains-américains ont été enrôlés pour aller combattre. Mais en se joignant aux soldats blancs, ils perdaient leur grade et devenaient simples soldats... 

Lorsqu’on connaît la Parole de Dieu, on découvre également notre identité.

Le 23 mars 1945, en Europe, alors que leur char d’assaut s’est fait démonter par un lance-roquettes allemand, Edward Carter a repéré d’où venait l’attaque et pris l’initiative avec trois autres collègues noirs, d’aller démanteler la source de cette attaque allemande. En avançant vers le camp ennemi dans un champ sans protection, Carter a été atteint à 5 reprises par les balles et il a réussi à détruire le camp ennemi. Il a en plus ramené deux prisonniers allemands qu’il a questionnés en allemand car il connaissait la langue, ce qui a permis de prendre d’assaut d’autres lieux stratégiques.

Carter n’a pas eu besoin de son grade de sergent pour aller combattre. Il connaissait son identité. Né dans une famille chrétienne, il a certainement connu Dieu. On ne lui remit pas à ce moment-là la Médaille d’Honneur, qui était la plus haute distinction pour son acte héroïque, à cause de sa couleur. Ce n’est que 50 ans plus tard et avec des excuses à la famille, que le Président Clinton remit La Croix d’Honneur à l’un des fils de Carter.

Ceci me rappelle l’acte héroïque de Jésus, qui a quitté sa position dans le ciel pour venir s’abaisser à nous, sa créature, et subir à notre place ce douloureux châtiment, Lui, qui était juste.

À cause de son sacrifice ultime, vous n’avez plus besoin de marcher dans la culpabilité, la peur ou l’addiction. Aujourd’hui, nos armes évidemment ne sont pas physiques, mais elles se trouvent dans la vérité de la Parole de Dieu. Jésus nous a redonné une identité.

Un conseil pour aujourd’hui 

Ceci dit, ne nous laissons pas manipuler par les mensonges de l’ennemi car :
"En effet, les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas humaines, mais elles sont puissantes, grâce à Dieu, pour renverser des forteresses." (2 Corinthiens 10. 4)

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

50 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Peggy Polito Parfum du ciel

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider