FERMER

Démarrez votre journée avec une méditation biblique !

La réussite est pour ceux qui persévèrent

La réussite est pour ceux qui persévèrent
"Soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur." 1 Corinthiens 15.58

Cela remonte au début de mon service dans l’œuvre de Dieu, il y a plus de trente-cinq ans ; je passais par un temps difficile et j’étais passablement découragé. J’avais invité un autre serviteur à venir prêcher dans l’assemblée où j’étais. Le texte de sa méditation était justement ce verset du jour. Je ne sais si plusieurs croyants furent édifiés, encouragés, mais personnellement, je l’ai été.

Parfois, nous sommes découragés et sur le point de tout abandonner, comme ce fut le cas pour Élie fuyant la colère de Jézabel. Comme lui, nous croyons que nous sommes seuls, que notre service est vain, inefficace, stérile. Si c’est ce que vous vivez en ce moment, je voudrais vous dire : n’abandonnez pas, vous n’êtes pas seul(e), la réussite est pour ceux qui persévèrent.

Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.

J’aime cette phrase de Winston Churchill : "Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal, c'est le courage de continuer qui compte. Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme."

Un jour, une croyante me confiait qu’elle était frustrée par le faible impact de l’Évangile dans la vie de ceux pour qui elle prie et auprès desquels elle a rendu témoignage. Peut-être passez-vous par ce genre de frustration ; vous aimeriez qu’un grand nombre d’amis, de parents connaissent la grâce qui est en Christ, mais malgré vos prières et votre témoignage, rien ne se passe. J’ai partagé avec cette sœur l’exemple le plus extraordinaire que nous trouvons dans la Bible, celui de Noé. Cet homme a persévéré pendant cent ans à prêcher, et seulement sa proche famille fut sauvée ! Quel modèle extraordinaire de persévérance !

La réussite, ce n’est pas de ne jamais connaître l’échec, mais dans l’échec, c’est de relever la tête et de persévérer. Le célèbre champion international de basket, Michael Jordan, a dit : "J’ai raté neuf mille tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque trois cents matchs. Vingt-six fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire, et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi."

Persévérer, ce n’est pas se contenter de rester dans certaines ornières et y demeurer, mais c’est travailler de mieux en mieux, c’est chercher à aborder les défis en les envisageant sous différents angles, sans jamais perdre espoir.

Mon engagement en ce jour

Comme Noé, qui est allé jusqu’au bout sans se décourager, je m’engage à persévérer, sachant que la réussite, c’est justement de tenir ferme. Je renouvelle mon engagement, sans m’attarder sur les échecs, mais en les utilisant comme des tremplins pour atteindre le but.

61 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Patrick Bonhomme Espoir
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...